Vous êtes ici : Accueil / Actus / Une nouvelle analyse stratégique sur les dynamiques de participation citoyenne

Une nouvelle analyse stratégique sur les dynamiques de participation citoyenne

Dans la droite ligne du groupe de travail sur « Risques & territoire », la Foncsi vient de lancer une nouvelle analyse stratégique sur « Dynamiques participatives citoyennes et sécurité industrielle ».
Une nouvelle analyse stratégique sur les dynamiques de participation citoyenne

Un premier travail qui se termine

L’accident de Lubrizol en septembre 2019 a réveillé les consciences et a rappelé la nécessité de travailler activement sur la cohabitation entre les usines à risques et les populations. La Fondation avait alors lancé en 2020 un groupe de travail sur « Les risques & le territoire ». Ce premier travail est achevé. Il a permis notamment d’initier un premier comparatif, entre quelques pays, de la mise en œuvre des directives européennes en matière de droit à l’information et de participation du public. Un « Cahier de la sécurité industrielle » est en préparation et rendra public au second semestre les premiers résultats.

Participation citoyenne dans un monde changeant

Une nouvelle étape s’ouvre maintenant avec le lancement d’une analyse stratégique. La Foncsi propose de réaliser une synthèse de la connaissance académique sur comment, dans une optique de développement durable, maintenir ou promouvoir des activités industrielles rentables, compétitives, innovantes et sûres, respectueuses de l’environnement, des territoires et des communautés. Quelles conditions pour une cohabitation pragmatique et apaisée entre activités à risque et société civile dans un monde en constante évolution, instable et incertain ?

Au programme…

Plusieurs industriels et organisations mécènes de la Foncsi participeront pendant 18 mois à cette analyse stratégique, et la réunion de lancement vient tout juste de se tenir le 20 juin, avec :

  • Stéphane Corcos, chef de mission évaluation et amélioration de la sécurité à la DGAC ;
  • Thierry Taponard, chargé de mission concertation & communication territoriale, et Olivier Guillaume, chercheur-expert sociologue chez EDF ;
  • Jérôme Poénou, ingénieur de recherche en sécurité industrielle chez GRTgaz ;
  • Renaud Martin, chargé de mission ouverture à la société, et François Jeffroy, chef du laboratoire de recherche en sciences humaines et sociales à l’IRSN ;
  • Julie Taldir, directrice communication clients, territoires, concertation, et Christophe Karlin, expert concertation et garant à la CNDP, pour la SNCF ;
  • Nabila Gadelhaq, communications & CSR Manager chez TotalEnergies.

Ils seront accompagnés par les experts académiques du GSAS pour travailler ensemble sur ce sujet : Corinne Bieder (Enac), Hervé Laroche (ESCP Business School) et Jesús Villena López (Ergotec).  Caroline Kamaté de la Foncsi, coordonnera cette analyse stratégique.

Prochaines étapes : effectuer un état de l’art en s’appuyant sur les résultats du groupe de travail, organiser une table ronde pour la journée nationale de la résilience le 13 octobre (nous vous en dirons un peu plus prochainement…), repérer les meilleurs experts mondiaux sur le sujet et les rencontrer lors d’un séminaire à huis clos… Le groupe ne va pas chômer !

Voilà donc un nouveau travail de recherche lancé par la Fondation, avec beaucoup de rendez-vous déjà programmés. À très bientôt !

 

Calendrier « Septembre 2022 »
Septembre
DiLuMaMeJeVeSa
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930