Vous êtes ici : Accueil / Actus / « Juillet 2033, Gare du Nord… »

« Juillet 2033, Gare du Nord… »

Ce mardi 23 mars 2021, la Foncsi a organisé un atelier prospectif sur la sécurité ferroviaire du futur. Son objectif : susciter un débat entre experts du rail et proposer des pistes pour se préparer à de futurs problèmes de sécurité dans le ferroviaire en 2030.
« Juillet 2033, Gare du Nord… »

A l’initiative de ce projet : l’EPSF et la SNCF, qui participent depuis 2019 à une analyse stratégique de la Foncsi sur « Opérateur du futur : la génération des travailleurs à venir 2030-2040 ».


Etaient conviés à cet atelier prospectif des dirigeants d’organisations européennes du secteur ferroviaire :

François Davenne,
directeur général de l’UIC (Union internationale des chemins de fer)
 

Loïc Dorbec,
président de l’AGIFI (Association française des gestionnaires d’infrastructures ferroviaires indépendants)

Yann Leriche,
directeur général de Getlink (Eurotunnel, Europorte, ElecLink et CIFFCO)

 
 

Pierre Messulam,
directeur risques sécurité-sûreté du Groupe SNCF
 

Dominique Riquet,
député européen, membre de la commission des transports et du tourisme
 

Pierre-Franck Chevet, président de IFP Energies Nouvelles, Jean Pariès, directeur scientifique Icsi-Foncsi, en étaient les animateurs, et Caroline Kamaté, la coordinatrice.

Enfin, les membres de l’analyse stratégique « Opérateur du futur », ont pu également assister à ce débat de haut vol.

Une BD pour mieux se projeter et réagir

Une courte bande dessinée a servi de point de départ à l’atelier. L’histoire débute en juillet 2033 à Paris, en Gare du Nord. Un train régional autonome en direction d’Amiens se prépare au départ…

Auto-diagnostic du train, matériels et infrastructures hyperconnectés, algorithmes auto-apprenants, jumeau-numérique, fonctionnement maître-esclave, drones, exosquelettes… tous les ingrédients y étaient pour mieux se projeter et débattre des enjeux de sécurité et du rôle du régulateur.

Des échanges, des débats pour identifier et prévoir les nouveaux risques

Les échanges entre nos cinq invités ont été passionnés et passionnants. Les problématiques, nombreuses à être identifiées : le big data et – bien sûr la cybersécurité -, les nouvelles compétences nécessaires aux différents acteurs, le travail des autorités de contrôle, l’acceptabilité sociale, la clarification de la responsabilité, etc.
Les deux heures d’atelier ont été denses, et auraient même pu se prolonger.

 

Vient maintenant l’heure de la digestion de ce travail. Le groupe scientifique d’analyse stratégique « Opérateur du futur » va se saisir de ce nouveau matériel et l’intégrer à ses réflexions pour publier et diffuser ses résultats dans les prochains mois.
De plus, le groupe scientifique d’analyse stratégique « Contrôleur-contrôlé », qui vient de débuter son travail, prendra le relai et intègrera également ces éléments.

La suite est donc attendue avec impatience…

Calendrier « Avril 2021 »
Avril
DiLuMaMeJeVeSa
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930