Vous êtes ici : Accueil / Recherche / Axes de recherche / Négociation et compromis

Négociation et compromis

L’élargissement du cercle des parties prenantes et la remise en cause de la notion d’acceptabilité des risques sont deux évolutions majeures qui bousculent les réponses actuelles à la question du « vivre ensemble » en présence d’activités à risque.

Conférence le 13 décembre 2016 à Lyon


La Foncsi a organisé le le 13 décembre au Petit Amphi de Sciences Po Lyon (7e arr.) une conférence gratuite sur la concertation.

> En savoir plus sur cette conférence

resultats des équipes

Les travaux des équipes de ce programme de recherche ont conduit à un certain nombre de publications et communications parmi lesquelles des Cahiers de la sécurité industrielle et des Regards sur la sécurité industrielle.

Retrouvez également les publications académiques par équipe de recherche dans la rubrique PROJETS ci-dessous.

Négociation & compromis : ENJEUX & OBJECTIFS

La sécurité industrielle est soumise à des processus de négociation et de compromis qui ne s’effectuent pas uniquement dans les cadres institutionnels (par exemple, les réunions du CLIC lors de l’établissement des PPRT). En effet, des négociations plus informelles et des accords tacites existent par ailleurs, dans des contextes différents, qui sortent du cadre réglementaire (réunion de quartier, échanges conviviaux…).

L’objectif de ce programme est alors d’ouvrir la « boîte noire » des processus de négociation et d’arbitrage auxquels le risque industriel est  soumis, afin d’explorer de nouvelles modalités de gestion des activités à risque, de nouveaux modes de gouvernance. Dans une perspective d’amélioration du vivre ensemble, envisager de nouveaux types d’accords entre les parties prenantes, identifier les conditions de ces nouveaux accords représentent un enjeu de société majeur.
> Télécharger le texte de l’appel à propositions

programme de recherche

La Foncsi soutient, dans le cadre de ce programme, des travaux de Présentation_Programme_negociationrecherche issus de toutes disciplines permettant des regards croisés sur ce thème. Il s’agit, en se basant sur les pratiques actuelles, sur des pratiques innovantes et en prenant en compte les évolutions de la société, de répondre à des questions telles que : comment arriver à des accords, tacites ou explicites, entre toutes les parties prenantes ? Dans quel cadre, sous quelles formes, selon quelles modalités et avec quel contenu, de tels accords doivent-ils être établis pour être durables ? En quoi peuvent-ils induire une approche nouvelle de la gestion des activités à risque ? Comment peuvent-ils influer sur la gestion des situations de crise ?

Consultez et téléchargez :
> le feuillet de présentation de ce programme

 

Une recherche ancrée dans le terrain

Cette vidéo met en parallèle deux projets de recherche du programme « Dynamique de négociation et compromis ».
> Visionner la vidéo   : Favoriser le vivre ensemble – La recherche au plus près du terrain

 Image_Film_Favoriser-vivre-ensemble

 

Groupe d’échanges « Vers un contrat social négocié »

En lien avec cet appel à propositions de recherche a été crée le groupe d’échange de l’Icsi (Gec) « Vers un contrat social négocié », rassemblant toutes les parties prenantes de la sécurité industrielle. L’objectif de ce Gec est de débattre des conditions préalables à l’établissement d’un accord durable pour vivre ensemble avec les activités industrielles à risque.

PROJETS

Ce programme de recherche, multidisciplinaire et international, comporte neuf projets :

  • Les PPRT : des artifices d’une concertation obligée aux nouvelles pratiques de résilience, équipe Antoine Le Blanc, Irénée Zwarterook (TVES-ULCO, Dunkerque, France)
    Pour en savoir plus...
  • Comment favoriser l’émergence de compromis locaux considérant les espaces informels pour une gestion plus intégrée des risques industriels chroniques ? Le cas du complexe de Fos, équipe CESSA (Marseille, France)
    Pour en savoir plus
  • Améliorer la conduite des dispositifs de concertation sur les risques industriels : recommandations issues de l’analyse comparée des sites de Pont-de-Claix et de Saint-Fons, équipe Gwenola Le Naour (IEP Lyon, France)
    > Pour en savoir plus
  • Une « ingénierie de la négociation » productrice de sécurité dans les industries à risques, équipe Benoît Journé (Université de Nantes, France)
    > Pour en savoir plus
  • Activités à risques technologiques et enjeux sociétaux : réflexions sur le régime juridique de la « Responsabilité sociale de l’entreprise » en lien avec la sécurité industrielle, équipe Philippe Billet (IDE Lyon, France)
    > Pour en savoir plus
  • Administration, pouvoirs locaux et risques industriels : vers un nouveau compromis. Des propositions basées sur une analyse comparée France/Italie, équipe Marie-Gabrielle Suraud (CERTOP, Toulouse, France)
    > Pour en savoir plus
  • Modes de gouvernance mixtes comme moyen de manager les risques dans les systèmes sociotechniques complexes : une étude expérimentale basée sur la simulation informatique, équipe Johannes Weyer (TU Dortmund, Allemagne)
    > Pour en savoir plus
  • Prévention des risques et partage des responsabilités dans les investissements technologiques : une analyse économique expérimentale, équipe Giuseppe Attanasi (LERNA, Toulouse, France)
    > Pour en savoir plus
  • Développement d’un cadre durable pour une conduite en sécurité des activités industrielles à risques dans le secteur de l’énergie, équipe Preben Lindoe, (University of Stavanger, Norvège)  & Michael Baram (Boston University, USA)
    > Pour en savoir plus

LIENS UTILES

Découvrez :
> la revue Négociations des éditions de boeck
> l’ensemble des numéros parus depuis 2004

Nouveaux tweets