Vous êtes ici : Accueil / Recherche / Axes de recherche / Négociation et compromis / PPRT Dunkerquois

PPRT Dunkerquois Concertation & résilience

Les PPRT : des artifices d’une concertation obligée aux nouvelles pratiques de résilience.

Laboratoire

TVES (Territoires, villes, environnement et société), Université du Littoral Côte d’Opale, Dunkerque, France
> Site : http://tves.univ-lille1.fr/

Équipe

  • Antoine Le Blanc, géographie, maître de conférences, responsable scientifique du projet
  • Christophe Gibout, sociologie, professeur des universités, directeur adjoint du laboratoire
  • Nicolas Grembo, géographie, ATER
  • Hervé Flanquart, sociologie, maître de conférences
  • Iratxe Calvo-Mendieta, économie, maître de conférences
  • Mylène Chambon, anthropologie, ingénieure de recherche
  • Séverine Frère, sciences politiques, maître de conférences
  • Anne-Peggy Hellequin, géographie, maître de conférences
  • Caroline Rufin-Soler, géographie, ingénieure de recherche

Tous les membres de cette équipe appartiennent au collectif de recherche Irénée Zwarterook.

Contexte et enjeux

L’équipe de recherche suit l’évolution des Plans de Prévention des Risques Technologiques (PPRT) du Dunkerquois à travers les réunions du Comité Local d'Information et de Concertation (CLIC) et des Personnes et Organismes Associés (POA) depuis plus d’un an. Or, certains acteurs sont déçus par le CLIC, qui ne serait qu’une « structure d’enregistrement » des décisions prises « en dehors » de cette instance. Confrontés à ce manque de transparence, les riverains et certains élus attendent à présent beaucoup de la phase de négociation autour de l’aménagement du périmètre des PPRT.

Question de recherche

L’objectif de cette recherche est de mettre en évidence et d’expliquer, dans le cadre de la difficile mise en place des PPRT, les jeux de préhension, d’appréhension et d’(in)compréhension entre les acteurs de cette concertation obligée. Pour quitter les impasses d’une gestion du risque lourde et contestée, il s’agira d’envisager, par l’exemple du territoire dunkerquois, un modèle alternatif de gestion des risques à partir de la notion de résilience.

Productions

Cahiers de la sécurité industrielle

Publications et communications académiques

  • Chambon, M., Frère, S., Zwarterook, I., 2012. « Agir par l’incertitude : les élus face aux PPRT. L’exemple du territoire dunkerquois ». Congrès international Penser l’incertain, XIXe Congrès de l’AISLF, du 2 au 6 juillet 2012, Rabat.
  • Flanquart, H., Chambon, M., Zwarterook, I., 2012. « Face au risque technologique : le dilemme de l’élu territorial ». Congrès international Penser l’incertain, XIXe Congrès de l’AISLF, du 2 au 6 juillet 2012, Rabat.
  • Gibout, C., & Zwarterook, I., 2012. « L’élaboration du PPRT de la Zone Industrialo-Portuaire de Dunkerque : dévoilements autour d’un jeu transactionnel à l’œuvre au sein des CLIC ». Congrès international Penser l’incertain, XIXe Congrès de l’AISLF, du 2 au 6 juillet 2012, Rabat.
  • Rufin-Soler, C., Frère, S., Zwarterook, I., 2012. « The PPRT of Dunkirk, new management tool for the territory ». Association of American Geographers, Annual Meeting, 28 February, New-York.
  • Le Blanc, A., Zwarterook, I., 2012. Industrial risks, resilience and participatory processes. Association of American Geographers, Annual Meeting, 28 February, New-York.
  • Le Blanc, A., 2012. « Conserver les ruines en ville pour améliorer la résilience ? ». dans Djament-Tran, Reghezza-Zitt. Résiliences urbaines. Les villes face aux catastrophes. Paris : Le Manuscrit, 359 p.

En savoir plus sur ce projet

> Télécharger la fiche-projet

Nouveaux tweets