Vous êtes ici : Accueil / Recherche / Axes de recherche / Professionnalisation / A multimethod system for the assessment and training of teamwork in simulated scenarios

A multimethod system for the assessment and training of teamwork in simulated scenarios

Laboratoire

Département des sciences éducatives (Disfor), Université de Gênes, Italie

> Site : http://www.disfor.unige.it/

NEAD, Swiss Center for Affective Sciences, Université de Génève, Suisse

> Site : http://cms.unige.ch/fapse/neuroemo/

Équipe

  • Fabrizio BRACCO, Département des sciences éducatives, Université de Gênes, Italie
  • Donald GLOWINSKI, Faculté de Psychologie et des Sciences de l'Éducation, Université de Genève

enjeux

Les compétences non-techniques (non-technical skills) sont importantes pour la sécurité, mais sont difficiles à évaluer. En effet, leur évaluation nécessite la présence d'observateurs experts, elle est souvent biaisée par une appréciation subjective, et les retours associés (essentiels pour permettre la métacognition et l'apprentissage) sont souvent inefficaces.

Ce projet vise à développer un outil permettant à des pairs d'observer des marqueurs comportementaux spécifiques et d'identifier des bonnes pratiques, pour des travailleurs seuls et des collectifs de travail. L'observation sera effectuée dans un contexte de travail simulé. Le domaine d'application est la distribution d'électricité, dans le cadre d'un partenariat avec l'entreprise Enel Distribuzione. Un second objectif est de développer un dispositif instrumenté à base de capteurs permettant d'observer des indications non-verbales (non-verbal cues), tels que différents déplacements dans l'environnement opérationnel. Il s'agit de caractériser de façon automatique des concepts tels que le travail en équipe et la coordination, dont l'importance pour la sécurité est largement reconnue mais qui sont difficiles à évaluer de façon fiable.

 

Hypothèses de recherche

  • La simulation associé à des debriefings bien conçus est un outil utile pour développer les compétences dans de multiples domaines d'activité. Elle permet la formation aux procédures de travail, la discussion sur le "travail masqué", la clarification des attitudes et des croyances des opérationnels.
  • Il est possible de développer des outils d'auto-évaluation et d'évaluation par les pairs de la qualité de la coordination d'une équipe pendant une activité simulée, et de compléter ces outils par des mesures obtenues par des capteurs. L'outil pourra couvrir à la fois le travail de routine et les situations extrêmes.
  • Points clés : learning by doing, évaluation par les pairs, métacognition et réflexion sur l'activité de travail, représentation visuelle et concrète des dynamiques non-verbales à l'oeuvre dans le travail en équipe.

Productions attendues

  • Développement d’un dispositif de formation basé sur la simulation, qui développe à la fois les compétences techniques et les compétences non-techniques importantes pour la sécurité.
  • Publications dans la collection des « Cahiers de la sécurité industrielle ».
Nouveaux tweets