Vous êtes ici : Accueil / Recherche / Axes de recherche / Professionnalisation / Evaluation of SAfety Training sYstem : work, actors, trajectories

Evaluation of SAfety Training sYstem : work, actors, trajectories E-SAFETY

LaboratoireS

Université Paris Descartes-Sorbonne 
Laboratoire Adaptations Travail Individu (LATI)
> Site : http://recherche.parisdescartes.fr/LATI

Laboratoire de recherche en Informatique pluridisciplinaire (LIMSI-CNRS)
groupe Cognition, Perception et Usages (CPU)
> Site : https://www.limsi.fr/fr/recherche/cpu

Équipe et comité d'experts

L'équipe:

  • Catherine Delgoulet, ergonome, maître de conférences, LATI, coordinatrice du projet
  • Vincent Boccara, ergonome,maître de conférences, LIMSI-CPU
  • Audrey Marquet, ergonome, doctorante

Le comité international d’experts scientifiques pluridisciplinaire :

  • Philippe Cabon, ergonome, Université Paris Descartes (France)
  • Pierre-Sébastien Fournier, sciences de gestion, Université de Laval (Québec)
  • Vanina Mollo, ergonome, IPST Cnam Toulouse (France)
  • Paul Olry, didactique professionnelle, AgroSup Dijon (France)
  • Marta Santos, psychologue du travail, Université de Porto (Portugal)
  • Pascal Ughetto, sociologue, Université Paris-Est Marne-la-Vallée (France)
  • Christine Vidal-Gomel, sciences de l’éducation, Université de Nantes (France)

TERRAIN

Le projet « E-SAFETY » repose sur une étude empirique, avec une analyse ciblée en entreprise dans le cadre d’une thèse CIFRE.
La SNCF a répondu favorablement en proposant un terrain de recherche pour la doctorante sélectionnée.
Stella Duvanci-Langa, ergonome, experte sur les facteurs organisationnels et humains à la SNCF, sera responsable de ce projet au sein du groupe ferroviaire français et accompagnera la thèse.

enjeux

Le projet E-SAFETY vise à proposer un modèle original d’évaluation des dispositifs de professionnalisation articulant « travail, acteurs et parcours », ainsi qu’un guide pratique à l’attention des institutionnels et des industriels. Il s’agit d’appréhender l’évaluation de la pertinence et de l’efficacité des dispositifs de professionnalisation à la sécurité industrielle principalement à partir d’un ancrage théorique et méthodologique en ergonomie et didactique professionnelle centré sur l’activité.

Située à la croisée des deux thèmes de l’appel à projet, cette proposition ouvre également sur une dimension supplémentaire relative à la professionnalisation des formateurs.

Bien que centré sur les dispositifs formels de formation (dont la diversité est déjà très importante), ce projet a pour ambition de repositionner ce type de dispositifs dans l’ensemble plus vaste des modalités informelles de développement des compétences en situation quotidienne de travail.

Les résultats ont pour ambition de proposer des avancées en termes de modèle et modalités d’évaluation des dispositifs de formation à/pour la sécurité industrielle, dont les grands principes devraient être durables, mutualisables entre les partenaires du projet et redéployés plus largement.

Productions attendues

  • un modèle original d’évaluation des dispositifs de professionnalisation articulant « travail, acteurs et parcours »
  • un guide pratique à l’attention des institutionnels et des industriels
  • des publications dans la collection des « Cahiers de la sécurité industrielle »
Nouveaux tweets